Cette nouvelle saison Hiver 2018 s’inscrit comme une saison de transition, précédant l’avènement de l’une des plus grandes étapes de la transformation de l’aéroport Paris-Orly, avec  l’ouverture du bâtiment de jonction.

Nouvelle organisation²
En prélude à celle-ci  et dans la continuité de l’organisation fonctionnelle mise en place en mars dernier, une nouvelle organisation opérationnelle va voir le jour.
D’ici décembre 2018 la mise en exploitation de l’APOC (AirPort Operations Center), s’engage début janvier 2019, afin d’être pleinement opérationnel d’ici à avril 2019. Ce nouveau centre de commandement des opérations aéroportuaires permettra de renforcer la robustesse opérationnelle et le pilotage de la performance du Groupe ADP, sous l’égide d’un nouveau Décideur Opérationnel (D.O) qui assurera la coordination des opérations en relation avec les acteurs des process Technique, Passagers et Avions présents au sein de l’APOC.

Trafic dynamique
La saison “Winter 2018” sera aussi portée par un trafic dynamique, tiré par l’international (+12% et + 23% en offres de mouvements), dans la continuité des nouvelles lignes lancées cet été (Sao Paulo, Pékin, San-Francisco / Papeete…).

Parcs et accès routiers améliorés
L’amélioration des dessertes et des voies de circulation routière de la plateforme se poursuit ainsi que l’augmentation de la capacité de stationnement, avec la création de l’ordre de 900 places supplémentaires.
A noter également la mise en exploitation de la Base Arrière Taxi (B.A.T) et la création d’une nouvelle dépose minute pour les futurs Départs 1 et 2 (actuel Hall 1).

Evolution des ressources
Au regard de la saison W17, les ressources évoluent positivement en termes de postes avions avec 7 postes complémentaires suivant les configurations  Gros Porteurs ou Moyens Porteurs.
Pour autant la capacité des banques d’enregistrement reste très tendue avec la fermeture des groupes 11 et 14 du terminal sud.

Côté AIRSIDE
S’agissant des aspects Airside, d’importants chantiers dessinent là aussi les évolutions des infrastructures aéronautiques de demain avec notamment :

  • Le lancement des procédures HIRO (pour High Intensity Runway Operations), un projet essentiel en terme de performance qui visera à réduire le temps d’occupation des pistes. Ces adaptations permettront notamment d’appréhender les possibilités de gestion des infrastructures aéronautiques en “piste unique” durant les travaux de la 08/26, une configuration qui représente un défi qui ne s’est pas rencontré sur l’aéroport Paris-Orly depuis plusieurs dizaines d’années.
  • La réouverture fin janvier de la voie W2 ;
  • Le lancement des tests des postes avions du bâtiment de jonction dès mars ;

Exercice neige

 

Le dispositif de viabilité hivernal sera reconduit. On notera la modernisation de la flotte grâce à l’acquisition de matériels permettant la mise en place de 2 trains de neige simultanés.

 

En résumé, une saison hiver 2018 sous le signe de la collaboration, de la proactivité et des échanges, avec l’ambition de maximiser le potentiel des infrastructures aéroportuaires actuelles en anticipation de l’évolution significative de l’aéroport Paris-Orly à venir au printemps 2019.

Pour tout savoir de la transformation de l’aéroport Paris-Orly, consultez le site ParisAeroportchange.fr