La transformation de Paris-Orly se poursuit aussi à l’Ouest. Débutés au mois de mars dernier, les travaux de l’extension du Hall 1 avancent. Objectif : une mise en service l’été prochain.

Ce chantier répond à deux objectifs majeurs : améliorer la qualité de service et augmenter la capacité d’accueil du Hall 1. « Ces travaux attendus sont une aventure collective, répondant à la croissance du trafic passagers et à l’arrivée de nouvelles compagnies » indique Charles Telitsine, Directeur du Terminal Ouest. « Ce projet représente un challenge pour les équipes de DIA qui doivent faire preuve de réactivité et d’efficacité afin de rendre dans les meilleurs délais des installations de qualité » souligne Guillaume Sauvé, Directeur Ingénierie Aménagement du Groupe ADP.

Quatre zones de chantier​

Le projet comprend quatre chantiers menés conjointement sur un site en exploitation :

– La déconstruction du pavillon d’honneur, achevée fin juillet 2017

– Le déplacement de la frontière sûreté, le dévoiement des réseaux et voirie réalisé en coordination avec les chantiers de la SGP de la gare d’Orly (Avenue de l’Union)

– La création d’un bâtiment R+1 de 6000 m², relié au Hall 1 existant via une galerie surplombant le PARIF 7

– La réalisation de 2 postes avions supplémentaires au contact et aires avions

Entamés en août, les travaux de fondations et de gros oeuvre du bâtiment s’achèveront par le clos et couvert en février. Cet ouvrage permettra, à terme, un agrandissement des surfaces à l’embarquement, en tenant compte des standards de qualité développés par le Groupe ADP sur toutes ses nouvelles infrastructures. L’allée de circulation principale de la salle d’embarquement, large et dégagée, est habillée de marbre. L’apport de lumière naturelle provient de ses façades vitrées avec vue sur les pistes. Les espaces d’attente et d’assises accueillent des commerces, des services et des aires de jeux vidéo. Une terrasse extérieure est aménagée pour les fumeurs.

Un projet RSE

Ce projet s’inscrit également dans la démarche RSE du Groupe ADP. Notamment au niveau environnemental, le futur bâtiment sera équipé d’éclairage LED et 70% des déchets de l’ensemble des chantiers seront recyclés. le projet participe également à la démarche d’insertion sociale et 12 000 heures sont ainsi prévues sur ce chantier. A l’heure de pointe, c’est environ 100 personnes qui travaillent sur le chantier.